L’index égalité professionnelle à l’AGF

Couvert par un accord d’entreprise relatif à l’égalité professionnelle, notre Association affirme et réaffirme que le principe d’égalité entre les femmes et les hommes tout au long de la vie professionnelle est un droit. Elle dénonce tout comportement ou pratique qui pourrait s’avérer discriminant à l’encontre des salariées et salariés.

Bien que composée à plus de 91% de femmes au 31/12/2021, notre Association agit pour la mixité de ses métiers ! Elle travaille chaque année avec les représentants du personnel afin de rechercher les axes d’actions envisageables, notamment au travers de la promotion interne, l’embauche, l’articulation entre l’activité professionnelle et l’exercice de la responsabilité familiale et la rémunération.

Conformément à la Loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, les entreprises d’au moins 50 salariés doivent calculer et publier sur leur site internet, de manière visible et lisible, la note globale de l’Index de l’égalité femmes-hommes, ainsi que la note obtenue à chacun des indicateurs le composant au plus tard le 1er mars de chaque année.

Pour l’année 2021, notre Association a obtenu la note globale de 83/100 à l’Index de l’égalité femmes-hommes, décomposée comme suit

 

Indicateur calculable (1=oui, 0=non)

Valeur de l’indicateur

Points obtenus

Nombre de points maximum de l’indicateur Nombre de points maximum des indicateurs calculables

1- Écarts de rémunération (en %)

1 1,8 38 40 40

2- Écarts d’augmentations individuelles (en points de %)

1 0 20 20 20

3- Écarts de promotions (en points de %)

1 0,7 15 15 15

4- Pourcentage de salariés augmentés au retour d’un congé maternité (%)

1 75 0 15 15

5- Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations

1 4 10 10 10

Total des indicateurs calculables

 

 

83

 

100

INDEX (sur 100 points)

 

 

83

 

100

En complément de la Loi précitée ci-dessus, le Décret n° 2022-243 du 25 février 2022 a fixé l’obligation aux entreprises ayant obtenu un résultat inférieur à 85 points de publier des objectifs de progression pour chacun des indicateurs de l’Index le nécessitant.

Par conséquent, notre Association s’engage à renforcer les indicateurs suivants :

– Indicateur 1 « Ecart de rémunération » – 38 / 40

L’écart de rémunération le plus important se situe dans la Catégorie Socio Professionnelle (CSP) « Agents maitrise, ingénieurs et cadres » et plus particulièrement au niveau de la tranche d’âge « 50 ans et plus » ; Cet écart peut s’expliquer par la rémunération des Pédiatres, majoritairement représentés par des hommes.

Notre Association, au travers de son accord « Egalité professionnelle » prévoit de poursuivre ses objectifs de progression en matière de politique de rémunération dans un soucis d’égalité de traitement entre les femmes et les hommes à métier, qualification et expérience professionnelle égale.

– Indicateur 4 « Augmentation individuelle à l’issue d’un congé maternité » – 0 / 15

En 2021, 4 salariées sont de retour d’un congé maternité ou d’adoption. Sur les 4 salariées concernées, une salariée n’avait pas les conditions de présence demandées (12 mois consécutifs de travail effectif ou assimilé) au sein de notre Association pour bénéficier de la Rémunération Individuelle Supplémentaire (RIS).

Par conséquent et en application de la Convention Collective, notre Association répond favorablement à ce critère étant donné que les salariées de retour d’un congé maternité bénéficient, au même titre qu’un salarié présent, à minima d’une augmentation annuelle de 0.5% de leur rémunération de base ou de la Rémunération Minimum de Branche (RMB) si plus favorable.